Paroles de Marre mots

Des enfants qui se sentent enfin compris !

Voici les réactions des enfants de la classe de CE2/CM1 de l’école de Peyrat-de-Bellac :

Chloé : Je suis surprise de voir la dame avec la tête rasée (sur l’affiche).

Loane : C’était un spectacle plein d’émotions : il y avait des moments gais, tristes…

Charlie-Rose : J’ai aimé quand on a tous chanté « Hé ho ! »

Anna : Je n’ai pas aimé quand certains enfants tapaient des mains pendant les chansons.

Emma : Ce spectacle était intéressant. Ils se mettent dans la peau des enfants, ils se posent les mêmes questions que nous.

Noélie : C’est bien parce que ça peut aider les adultes à comprendre ce que ressentent les enfants.

Chloé : Je croyais que les artistes étaient d’une même famille. Est-ce qu’ils ont des enfants pour les comprendre aussi bien ?

Lorien : Dans la première chanson, j’ai pensé à un enfant abandonné.

Guillé : C’était rigolo quand elle a dit « Y’en a marre de ces habits puants, je pourrais me mettre toute nue ! » C’était drôle quand il a fait le ninja.

Noélie : Je pensais qu’ils se connaissaient depuis leur enfance et qu’ils se sont retrouvés pour faire le spectacle.

Message collectif : On a tous adoré votre spectacle !

 

Bois et bidouilles

Super moment en famille le mercredi 15 mars dernier. Avant le très rock’n roll Ceci n’est pas un nez, spectacle inspiré de Pinocchio, les enfants étaient  invités à fabriquer leur propre marionnette. Pour assembler le bois, la ficelle, la laine, on a sorti le pistolet à colle, la scie, le marteau, la pince… On a un peu tremblé pour les doigts, mais les enfants été très fiers de leur réalisation !

Merci à Béatrice Courette de la compagnie des Locataires pour cet atelier.

La ballade des émotions

Normalement, le 20 mars, jour du printemps, on peut s’attendre à une belle journée ensoleillée… Raté… C’est ainsi que la « ballade des émotions », avec des élèves du lycée des Métiers Martin Nadaud, a été ponctuée de quelques averses. Cela n’a pas ébranlé la bonne humeur de la troupe qui avait pour mission de regarder, écouter, sentir… passant de ville à campagne. Des mots, quelques maux (aux pieds, la faim, la fatigue…) avant de commencer l’atelier d’écriture avec Sylvie Deshors… A suivre…

DSC_5319